leschroniquesculturelles.com
Contes pervers, de Régine Deforges
La plainte était un souvenir, une respiration, le rythme d’un battement, régulier coup de rame à l’intérieur d’elle-même. C’était vrai que ça tenait à peu de chose. Mais ell…