lecridelacalebasse.com
Guy V. Amou, Les racines du Bonkul rêvent de silence | Le Cri de la Calebasse
Vieillesse Je me suis surpris Récemment à remuer Les lèvres sur des mots muets. Me voici donc affublé A mon tour de ce tri égoïste Qui, jadis, nous inspirait De brusques envies de