lebontraitdunion.com
Les papas et les papis. | LEBON Trait d'union
Par Isabelle Millaire Vous l’avez sûrement remarqué : les enfants posent sans cesse des questions. Des questions parfois saugrenues : « Ça goûte quoi, un vers de terre ? » « Hein ? Euh… je sais pas, j’en ai jamais mangé ! » Parfois complexes : « C’est fait comment, un arc-en-ciel ? » « … » Et parfois, des questions en apparence toutes simples nous poussent à réfléchir : « C’est quoi, un papa ? » « Bien, papa, c’est papa ! » Gros points d’interrogation dans les yeux de mon coco puisque sa question n’était pas « Qui est papa » ! J’ai donc pris le temps d’y penser un peu entre deux brassées ! Le papa: espèce du genre masculin, aussi appelé papou, p’pa ou pops, selon l’habitude de la maison où il a fait son nid, dont la pilosité faciale se retrouve parfois dans le lavabo, voire même autour dudit lavabo… Et malgré sa bonne volonté pour effacer toutes traces du passage de son rasoir, eh bien, va savoir pourquoi, vous (la maman: espèce du genre féminin aux yeux de lynx) finissez toujours par retrouver un poil ou deux égarés ici et là. Par ailleurs, le papa, ou papou par chez nous, se reconnaît à sa façon particulière de préparer les lunchs, les sacs à couches et autres essentiels pour petits… Mais papou est surtout un homme au grand cœur toujours prêt à chatouiller sa marmaille pour lui faire retrouver le sourire ou à la jucher sur ses épaules pour lui faire apprécier un horizon dégagé de tous ces dos, jambes, sacoches et poussettes qui obstruent sa vision dans une foule. Et comme le papa n’a jamais assez de câlins, il n’est pas rare de voir courir sa progéniture dans tous les sens, hurlant de plaisir à l’idée de se faire attraper! Oui, il se pourrait que vous serviez de rempart, de forteresse derrière laquelle des petits êtres surexcités vont tenter de se cacher… alors attendez-vous, même si vous avez un linge à vaisselle dans les mains et des plans de rangement bien précis en tête, à vous retrouver impliquée dans cette chasse-poursuite, car le papou n’en a souvent rien à faire de la vaisselle qui traîne… et vous savez quoi? C’est tant mieux! Le papi: espèce également de genre masculin, plus âgée, mais pas nécessairement plus sage, aux tempes grisonnantes ou au coco dégarni, communément appelé grand-papa, grand-p’pa et même papu… ouin, c’est ça que ça donne quand tes petites bestioles apprennent les voyelles et s’en donnent à cœur joie dans les constructions lexicales suspectes ! Le papi, retraité ou pas, considère généralement qu’il n’a pas vraiment à faire de la discipline, l’ayant déjà fait avec ses propres enfants, dit-il, et crée ainsi souvent un climat de joie intense où les cris et les rires vous explosent littéralement les oreilles. Oui, chez moi, la venue de papi est grandement appréciée des petits. Et des grands aussi. Ça m’émeut de voir mon papa à moi assis par terre pour faire un casse-tête avec ma cocotte ou de le voir rigoler franchement des blagues douteuses et des simagrées de mon grand. Mais aller chez papi est aussi un événement car c’est synonyme de friandise glacée et de film écouté « au complet » parce que chez papi, vous devez « slaquer » (un peu) sur le contrôle du temps passé devant les écrans car vous voulez que ça demeure spécial, une visite chez papi. Mais si vos enfants sont jeunes, faites toutefois attention de ne pas appeler papi « papa », car alors une longue et laborieuse discussion s’ensuivra assurément sur la filiation. Préparez-vous aussi à voir papi rire dans sa barbe (au propre, au figuré ou les deux !!) en disant : « T’étais pareille ! » alors que Junior(e) boude ou fait le bacon… Aucune chance qu’il fasse une comparaison dans des moments… Comment dire ? Mignons et valorisants ! Mais portez attention. Regardez le sourire dans ses yeux. Vous le voyez ? C’est que, pour lui, votre boudage et votre petit caractère, ce sont de bons souvenirs. Bien oui, avec les années, même les crises de bacon bien grillé deviennent de beaux moments ! C’est-tu pas beau ça ?! Bonne fête des Pères xx