latribunedestravailleurs.fr
10 septembre 2019 - Des dizaines de milliers de lycéens de première et de seconde n’avaient toujours pas de manuels plusieurs jours après la rentrée En effet, avec la réforme Blanquer et les changements de programmes pour ces deux niveaux, les éditeurs ont du mal à répondre à la demande. Rien que pour cette rentrée, il a fallu changer tous les manuels de 1,3 million d’élèves. Bonne aubaine pour les éditeurs, qui profitent du fait que ce sont les régions qui financent les livres scolaires pour les lycéens. - LA TRIBUNE DES TRAVAILLEURS
Vous voulez en savoir plus ? Informations développées, analyses détaillées, prises de position politiques, suivi de l’action politique chaque semaine dans La Tribune des travailleurs