latribunedestravailleurs.fr
29 juillet 2019 - A Miélan, dans le Gers, des factrices sont en grève depuis 70 jours pour obtenir du renfort et des conditions de travail « acceptables ». Elles refusent des cadences infernales où le temps de distribution d’une lettre ne doit pas dépasser 30 secondes. Pour un colis ou un Chronopost c’est 1’30 maxi. Elles demandent du renfort 3 jours par semaine. - LA TRIBUNE DES TRAVAILLEURS
Vous voulez en savoir plus ? Informations développées, analyses détaillées, prises de position politiques, suivi de l’action politique chaque semaine dans La Tribune des travailleurs