latribunedestravailleurs.fr
25 juin 2019 - La Cour suprême brésilienne a rejeté une demande de libération de l’ancien président Lula, emprisonné pour corruption. Les juges devaient notamment se prononcer sur l’impartialité de l’ancien juge anticorruption Sergio Moro, qui avait condamné Lula en première instance avant de devenir ministre de la Justice. Ils se prononceront sur le fond au deuxième semestre 2019 mais ont refusé, d’ici là, d’accorder à Lula la liberté provisoire. - LA TRIBUNE DES TRAVAILLEURS
Vous voulez en savoir plus ? Informations développées, analyses détaillées, prises de position politiques, suivi de l’action politique chaque semaine dans La Tribune des travailleurs