latribunedestravailleurs.fr
21 juin 2019 – A Belfort, pour la deuxième fois en quelques jours, plusieurs centaines de salariés réunis à l’appel des syndicats CFE-CGC, CGT et Sud, ont empêché la tenue d’une réunion avec la direction qui aurait dû ouvrir les négociations sur le plan de suppression d’emplois. « Il faut qu’ils reviennent avec une nouvelle copie en septembre, avec un projet qui permette de garantir la pérennité de l’activité turbines à gaz à Belfort et le développement des emplois dans d’autres activités», a déclaré le porte-parole des syndicats. - LA TRIBUNE DES TRAVAILLEURS
Vous voulez en savoir plus ? Informations développées, analyses détaillées, prises de position politiques, suivi de l’action politique chaque semaine dans La Tribune des travailleurs