latribunedestravailleurs.fr
24 mai 2019 – Trump, président des États-Unis d’Amérique, annonce l’envoi de 1 500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient. Alors que son gouvernement a renforcé ses sanctions contre l’Iran, il précise que ces troupes sont « pour la plupart préventives ». Le Pentagone a déjà envoyé dans la région un porte-avions, un navire de guerre, des bombardiers B-52 et une batterie de missiles Patriot. - LA TRIBUNE DES TRAVAILLEURS