latribunedestravailleurs.fr
7 février 2019 – Les cinq syndicats de médecins libéraux ont claqué la porte des négociations avec l’Assurance-maladie sur la création des assistants médicaux, censés les décharger de tâches simples et administratives. En contrepartie d’un financement, temporaire et dégressif, la Cnam veut leur imposer de prendre en charge «594 patients et 2256 consultations supplémentaires par an», estimant qu’un assistant permet de passer de «trois à six consultations par heure».
Voir l’article pour en savoir plus.