latribunedestravailleurs.fr
4 octobre 2018 – Macron annonce que la réforme constitutionnelle, suspendue cet été lors de l’affaire Benalla, reviendra à l’Assemblée nationale « début janvier ». Il précise que les trois volets de la réforme (projet de loi constitutionnel, organique et ordinaire) sont concernés par ce nouveau calendrier.
Voir l’article pour en savoir plus.