latribunedestravailleurs.fr
9 avril 2018 – Devant la Conférence des évêques de France, dans la grande nef cistercienne du collège des Bernardins à Paris, le président Macron déclare vouloir « réparer » le « lien » entre l’Église et l’Etat, qui se serait « abîmé ». Il s’oppose ainsi directement et ouvertement à la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des églises et de l’Etat.
Voir l’article pour en savoir plus.