latribunedestravailleurs.fr
6 avril 2018 – Face aux milliers de Palestiniens à nouveau rassemblés près de la barrière de sécurité séparant le territoire israélien de l’enclave palestinienne pour réclamer le retour des réfugiés et la fin du blocus de Gaza par Israël, les soldats israéliens ont de nouveau tiré à balles réelles faisant neuf morts et plus de 400 blessés. Une ONG israélienne, B’Tselem, a publié dans la presse des encarts publicitaires en direction des militaires israéliens: « Soldat, les consignes de tirs susceptibles de provoquer la mort de civils ne présentant pas de danger pour des vies humaines, sont illégales ».
Vidéo enregistrée par la Tribune des travailleurs au lendemain du massacre du vendredi 30 mars.