latribunedestravailleurs.fr
14 mars 2018 – A Mayotte, les barrages routiers qui paralysent Mayotte depuis quatre semaines n’ont pas été levés. Une délégation des organisateurs du mouvement avait annoncé la veille au soir qu’ils demanderaient à la population de suspendre la mobilisation. Mais l’ensemble des membres du collectif de citoyens et de l’intersyndicale, réunis à Tsingoni avec des représentants de chaque barrage, ont finalement décidé de poursuivre le mouvement. Selon eux, « des points manquent » dans l’accord de principe.
Voir l’article pour en savoir plus.