latribunedestravailleurs.fr
8 mars 2018 – Une motion des étudiants de l’université de Bordeaux demande la démission du président de l’université, après l’évacuation violente à « coups de matraque », de «coups de poing au visage » et d’« insultes racistes», le 6 mars d’un amphithéâtre où se tenait une assemblée générale contre la loi instaurant la sélection à l’entrée de l’université.
Voir l’article pour en savoir plus.