latribunedestravailleurs.fr
9 octobre 2017 – Des habitants de Kidal, dans le nord-est du Mali, manifestent pour la troisième fois en quelques jours pour réclamer le départ de la force française Barkhane de cette ville contrôlée par d’anciens rebelles touareg. «Barkhane dégage » et « Quittez Kidal » pouvait-on lire sur les calicots et banderoles déployés.
Voir l’article pour en savoir plus.