latribunedestravailleurs.fr
1er octobre 2017 – Catalogne. 11h02 – Le représentant de l’État espagnol en Catalogne, le préfet Millo, dénonce l’attitude de la police régionale catalane qui n’est pas intervenue pour faire fermer les bureaux de vote. « Les policiers catalans avaient reçu l’ordre d’empêcher la tenue du référendum illégal et devaient éviter que les centres ouvrent, mais malheureusement cela n’a pas été le cas ». Il dénonce également « l’immense irresponsabilité » des dirigeants catalans.
dès le jeudi dans votre boîte à lettres. Pour vous abonner sans attendre, cliquez sur le bouton de votre choix. Informations développées, analyses détaillées, prises de position politiques, suivi d…