latribunedestravailleurs.fr
27 septembre 2017 – Le groupe italien Fincantieri va prendre le contrôle des chantiers navals STX de Saint-Nazaire avec 51% des droits de vote. L’Etat français lui prêtera 1% du capital qu’il pourra reprendre au bout de 2, 5, 8 et 12 ans s’il estime que Fincantieri n’a pas respecté ses engagements portant sur la préservation de l’emploi et du tissu de sous-traitance, du savoir-faire, de la propriété intellectuelle et du niveau d’investissement.
Voir l’article pour en savoir plus.