latribunedestravailleurs.fr
6 juin 2017 – Le président américain Trump a accusé le Qatar, pourtant allié des Etats-Unis, de financer les extrémistes, prenant fait et cause pour l’Arabie saoudite et des pays amis qui ont rompu avec ce riche émirat du Golfe. Le ministre allemand des Affaires étrangères a accusé le président américain d’attiser les conflits au Moyen-Orient en prenant le risque d’une nouvelle course à l’armement après la mise au ban du Qatar par ses voisins.
Voir l’article pour en savoir plus.