latribunedestravailleurs.fr
22 mars 2017- Devant les centaines de maires réunis par l’Association des maires de France à Paris, le candidat Macron à la présidence de la République a confirmé la nécessité pour les collectivités de poursuivre leurs efforts de gestion, ce qui a suscité huées et sifflets. Il a également promis de leur céder la fixation du point d’indice de leurs agents ce que Collomb, maire de Lyon qui soutient Macron, a expliqué en précisant que chaque maire pourra décider de l’évolution du point d’indice de ses fonctionnaires.
Voir l’article pour en savoir plus.