latribunedestravailleurs.fr
Les lettres interdites des poilus - LA TRIBUNE DES TRAVAILLEURS
Pendant la Grande guerre (1914-1918), le cabinet noir de la censure militaire ouvrait et stoppait éventuellement le courrier des soldats montés au front : le spectre de la révolution hantait les cerveaux des généraux. La boucherie impérialiste ne devait pas rencontrer le moindre obstacle, elle exigeait l’écrasement de toutes les libertés, et notamment la liberté d’expression. L’exaspération des hommes est