latribunedestravailleurs.fr
28 août 2016 – L'armée turque affirme que, dans les frappes aériennes qu’elle a menées au cinquième jour de son offensive, « vingt-cinq membres terroristes » du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et du Parti de l'Union démocratique (PYD) — principal parti kurde de Syrie — ont été tués. Elle assure que « toutes les mesures ont été prises pour empêcher que les populations civiles ne soient touchées ». Un porte-parole de l'administration semi-autonome instaurée par les Kurdes en Syrie, proteste que ce sont soixante-quinze civils qui ont été tués. - LA TRIBUNE DES TRAVAILLEURS
le fil des informations Informations développées, analyses détaillées, prises de position politiques, suivi de l’action politique dans La Tribune des travailleurs ABONNEZ-VOUS Cliquez sur le formulaire ci-dessus, imprimer la feuille, remplissez le bordereau et postez-le avec votre chèque.