latribunedestravailleurs.fr
25 octobre 2015 - « Il vaut mieux entrer sur le marché du travail avec un mini-job ou un emploi mal payé que d’être condamné à l’assistanat, à l’inactivité et à la frustration» déclare Tom Enders, le patron d’Airbus Allemagne au journal Süddeutsche Zeitung. « Nous devons avoir le courage de déréglementer» a-t-il ajouté. - LA TRIBUNE DES TRAVAILLEURS
le fil des informations Informations développées, analyses détaillées et prises de position politiques dans La Tribune des travailleurs ABONNEZ-VOUS Cliquez sur le formulaire ci-dessus, imprimer la feuille, remplissez le bordereau et postez-le avec votre chèque.