latentationdecrire.com
L’oubli
L’oubli n’était pourtant pas possible, nous connaissions ces lieux par coeur. Je me sentais vidée de toute force, entraînée, déportée. Aucune preuve, aucune trace, rien, absolument rien…