latentationdecrire.com
Le promeneur | La Tentation D'écrire
Quand je me promenais, j’aimais observer les gens, mais, ainsi immobile, c’est moi qui m’offrais aux badauds, à leurs regards énigmatiques et sévères, car bien sûr, dans une ville en effervescence, ne pas être en mouvement était source de suspicion. Élodie Llorca Articles similaires