latentationdecrire.com
Jardin de souffrances
Il me semble que le poème est d’abord un jardin de souffrances aux esquives lumineuses. Didier Celiset