larencontrepoetique.com
LOUIS ARAGON RENCONTRE HELMUT NEWTON « Pendant tout ce long jour assise à son miroir / À ranimer les fleurs sans fin de l’incendie / Sans dire ce qu’une autre à sa place aurait dit / Elle martyrisait à plaisir sa mémoire / C’était au beau milieu de notre tragédie / Le monde ressemblait à ce miroir maudit »
Helmut Newton, Bergstrom over Paris, 1976, polaroid, 7.3 x 9.5 cm, Collection privée Pendant tout ce long jour assise à son miroir À ranimer les fleurs sans fin de l’incendie Sans dire ce q…