lapetitemelancolie.net
Antonin Artaud – Invocation à la Momie
« Ces narines d’os et de peau par où commencent les ténèbres de l’absolu, et la peinture de ces lèvres que tu fermes comme un rideau Et cet or que te glisse en rêve la vie qui te dépouil…