lapetitemelancolie.net
Georges Bataille – Madame Edwarda
« De mon hébétude, une voix, trop humaine, me tira. La voix de Mme Edwarda, comme son corps gracile, était obscène : – Tu veux voir mes guenilles ? disait-elle Les deux mains agrip…