lapetitemelancolie.net
René Char -J’habite une douleur- in Le poème pulvérisé (1945-1947)
« Ne laisse pas le soin de gouverner ton coeur à ces tendresses parentes de l’automne auquel elles empruntent sa placide allure et son affable agonie. L’oeil est précoce à se plisser. La…