labodessavoirs.fr
Alzheimer : la mémoire enfouie ou effacée ? - Le Labo des savoirs
Sa découverte ne remonte qu’au début du siècle dernier. Alois Alzheimer psychiatre, neurologue et neuropathologiste allemand travaillait à l’hôpital de Francfort en 1906 lorsqu’il a pu autopsier le cerveau d’une patiente qu’il avait suivie de son vivant. Auguste Deter était entrée pour démence, mais souffrait en fait d’une atrophie du cerveau, des hippocampes plus précisément. D’autres médecins constateront les résultats d’Alois Alzheimer par la suite. Depuis, la recherche a bien évidemment progressé en la matière, mais les moyens préventifs ne sont toujours pas concluant. Seule une étude, sur des enfants pré-disposés génétiquement…