iclmg.ca
Un comité sénatorial manque l'occasion de protéger nos droits dans le cadre de l'étude du projet de loi C-59 sur la sécurité nationale. Maintenant, le Sénat dans son ensemble doit agir.
Le Comité sénatorial de la sécurité nationale et de la défense a manqué une occasion importante de protéger les droits et libertés fondamentales au Canada et à l'étranger en omettant d'apporter les modifications nécessaires à la Loi de 2017 sur la sécurité nationale (projet de loi C-59).