hervegasser.com
On voit s’obstiner, chez le poète vieilli, une volonté d’éblouir
J’avais sept ou huit ans aux obsèques de mon grand-père. On ne m’avait jamais dit ce qu’il faisait dans la vie. Je le demandai à mon père pendant la messe. Il se pencha vers moi et souffla : “Il tr…