grangeblanche.com
bip-bip-bip
On apprend toujours avec les patients. Un patient, que je ne connais pas mais qui est suivi par un confrère, m’appelle de son lieu de villégiature. (tous les cardios de la ville sont en vacan…