gabrielsf.net
la grande banalité
c’est-à-dire que je n’avais personne à qui m’adresser. j’avais envie de parler, d’inventer quelque chose pour quelqu’un, d’inventer les circonstances d&rsq…