gabrielsf.net
cadran
il y a toujours un moment dans la journée où je me détache. où je n’appartiens plus à personne, nulle part. un torrent s’écrase en moi et se fige. quelques fourmis passent à l’intérieur de mon avan…