gabrielsf.net
poème superréaliste
des longues phrases des cous de téléphones on passe la journée à grumeler ensemble, entre les grilles de la clim à l’hôtel des araignées comme d’âpres majestés « oh passe moi le ciel de …