fredericrekai.com
L’adultère en estampes (1)
Quoi de mieux que la gravure pour représenter ce « péché capital » ? (pointe sèche sur cuivre, 2015)