fqnar.com
Cinéma et politique (3) Raoul Peck ressuscite le père
Suite et fin de ma saga cinéma et politique de la rentrée. On arrive à l’œuvre la plus difficile à commenter. 120 battements par minute et Le Redoutable ne m’ont pas plu, mais ce n’était pas une su…