flash-fiction.fr
Fluctuat nec mergitur
La micro-nouvelle qui ne connaît pas la fin. J’imagine ton cœur qui bat. J’imagine que si je le veux très fort il repartira. Derrière les portes tu te bats pour ta survie, pour un batte…