fairelecontraire.com
Femmes battues et féminicides : quand les victimes deviennent coupables
En France, une femme meurt sous les coups de son conjoint tous les trois jours. Dans 90% des cas, il y a eu la volonté de tuer. Il ne s’agit pas d’une malheureuse chute sur le rebord de la baignoire. Quel traitement médiatique est accordé à ces féminicides ?