ethanmaure.com
Les grandes prédictions de voyance 2019 pour la France | Ethan Maure
Prédictions voyance 2019 Mes amis, 2018 nous a secoué, et plus fort qu’il n’y paraissait au départ. Expression d’un malaise grandissant et déjà annoncé lors des prédictions 2016 et 2017, il fallait bien, à un moment ou un autre, que la pression de la cocotte minute française sorte. 2019 s’annonce comme une année en grande partie positive, ou l’optimisme sera de mise. C’est une année ou les individus auront à coeur de redevenir eux même. La parole sera libre, décomplexée et laissera place à la vérité. De grands mouvements comme #MeeToo ou encore #Balandetonporc devraient voir le jour en 2019. De grands scandales de la même ampleur que la récente affaire Carlos Ghosn ou l’ancienne Kerviel/Société Général. Ce vent de mise à nue et de révélations a été initié dès 2018 et se poursuivra tout 2019. Le pouvoir d’achat augmentera légèrement, les combats engagés sur 2018 donneront lieux à de nouvelles avancées sociales, l’activité commerciale des petites et très petites entreprises s’en trouvera favorisée. Le retour est à la simplicité et les gens feront l’effort de consommer local, en centre ville et en circuit court. 2019 donnera clairement l’apparence que le pire est derrière nous. Ce changement, nous le sentirons tant sur le plan personnel qu’au niveau national. Mais attention, 2019 est un oeil de cyclone, le calme avant la tempête. 2019 fera partie de l’ordre de l’émotionnel et non du factuel. Attention, un oeil de cyclone ne dure jamais vraiment, préparons nous au pire pour 2020 et 2021. Le mouvement des gilets jaunes en 2019 Le mouvement des gilets jaunes qui s’est installé en France en 2018 en ayant comme revendication principale la baisse des prix des carburants, laissera a coup sure une trace dans l’histoire de notre pays. Et croyez moi, il n’est pas prêt de s’arrêter. Eprouvés, lessivés et abandonnés, les différents corps des fonctions publiques devraient venir grossir les rangs des manifestants. Ce sont les grands oubliés de 2018. Sur ce premier trimestre 2019 et jusqu’à avril-mai, le mouvement va donner l’impression qu’il s’essouffle et qu’il perd en intensité. Des actions continueront cependant à exister pendant ce premier trimestre, de si, de là et de façon plus discrète et moins spectaculaire que nous avons connu fin 2018. Les ronds points auront du mal à se repeupler. Mais attention, si le mouvement donne l’impression qu’il perd sa force et qu’il meurt, en réalité il n’en est rien. 2019 sera, pour le mouvement des gilets jaunes, un temps de transformation, de structuration tel un syndicat ou un partie politique. Ce mouvement prouvera qu’il est auto suffisant et qu’il n’a besoin d’aide de personne. Malgré les tentatives de récupérations politiques de part et d’autres, le mouvement tient bon. Dès la mi-mars ou mi-avril, le mouvement ressurgi sur le devant de la scène avec des actions inédites, coup de point et structuré comme jamais. Sa voix devrait porter et re mobiliser les foules entre mai et octobre 2019, avec de belles victoires sociales. Cela ne passera pas sans affrontements musclés notamment à la rentrée septembre/octobre 2019. Economie Pour 2019, l’économie nationale sera bonne. Du point de vue des ménages, on ressentira une petite augmentation du pouvoir d’achat. Les cours de l’essence et du gasoil baisseront sur le premier semestre 2019 et aideront à ce sentiment de gain et de retour de pouvoir d’achat. Mais ce sentiment restera fragile et parfois difficile à percevoir pour certains. Le prélèvement à la source devrait être mis en place sans incident global majeur. Pour l’économie mondiale ce sera tout autre chose. La bourse devrait connaitre l’explosion d’une bulle spéculative ce qui entrainera à moyen et long terme des répercutions pire que la crise économique de 2008. Les effets tarderons à s’en faire ressentir en France et serons attendus pour la toute fin de 2019 et premier semestre 2020. Après avoir été bien éprouvées en 2018, les crypto monnaies reviendront en état de grâce en 2019 et constituerons une valeur ou placement refuge pour contrer la crise à venir. Un conseil : investissez maintenant pour profiter de l’essor de ces nouveaux moyens de paiement dès 2019. Côté emploi, la balance 2019 devait être très légèrement positive, ce que le gouvernement ne manquera pas de souligner. Cependant sur le terrain la réalité restera la même. Trouver un emploi ne sera pas chose aisée, pour le CDI on parlera clairement de miracle. Mais qu’à cela ne tienne, les banques s’habituent de nombreuses personnes deviendront éligibles à l’accession à la propriété. En 2019 les taux baisseront et resteront bas, les conditions d’accès aux emprunts seront plus souples alors un conseil, si vous rêvez de devenir propriétaires et que vous pensiez ne pas pouvoir le faire : foncez ! Politique 2019 sera une année extrêmement compliquée sur le plan politique et cela pour tous les partis confondus. En effet, la création d’un partie issu de la société civile et loin de ce qui existe déjà dans le paysage politique actuel (LREM), attirera bon nombre d’électeurs et viendra siphonner la réserve de l’extrême gauche mais aussi des extrêmes droites. Emmanuel Macron sera difficilement audible sur l’année 2019 et il vivra difficilement son année. Cependant, aucune démission n’est à l’ordre du jour. Tiraillé entre la vision qu’il souhaite donner de la Présidence et ce que le peuple attend de lui, Emmanuel Macron ne trouvera pas les mots nécessaires pour réconcilier les Français avec leurs politiques, en cohérence avec le projet qu’il portait au départ. Il s’enfermera alors dans une bulle, le coupant un peu plus d’une grande partie de la population : le roi reste claquemuré dans son château. Pourtant, ce n’est là que ce que les Français ressentiront. En coulisse il s’active, il consulte, il arbitre. Il essaie tant bien que mal de faire un pas, avec souplesse, du côté des Francais, tout en ne perdant pas de vue son programme et sa propre cohérence. Le Président essaye de mettre de l’eau dans son vin, mais peine perdue, sa communication ne suit pas. Le message ne pénètre pas et le résultat est pire : le Président est absent et ne sort plus à la rencontre des Français ou bien s’ile fait, c’est dans le secret. Et ce qui ne se voit pas, ne se sait pas. Certains diront qu’il a peur, d’autres qu’il vaut qu’il en soit ainsi. 2018 lui laissera une amère saveur : celle de la défaite et de la peur. Plus que jamais, la défiance s’installe. Même si l’Assemblée Nationale est une assemblée élue par le peuple, c’est bien le monde des politiciens qui sera pris à parti en 2019. Révélations et scandales en tout genre s’enchaineront, allant même jusqu’à faire le procès des morts. De grandes réformes verrons le jour portant sur la sécurité sociale et l’assurance chômage. Mais à cela autant être franc, rien d’inattendu puisque ces réformes étaient prévues au programme. Sécurité 2019 ne dérogera pas à la règle de ces 3 dernières années. Prévention, protection et anticipation seront au programme. Clairement, en 2019 les forces de gendarmerie, police, BAC et BRI seront profondément mises à contribution et plus qu’à l’ordinaire. Eprouvées, fatiguées et lessivées, certains agents sortiront de leur droit de réserve et appelleront à des grèves. Sans collusion avec le mouvement des gilets jaunes dans un premier temps, puis les rejoignants sur le second semestre 2019. En ce qui concerne la menace terroriste, la couleur sera identique à ces 3 dernières années. Des actions isolées ici et là, avec notons le tout de même, un attenta d’envergure (possiblement déjoué in extremis par les services de renseignement) devant avoir lieu dans un transport en commun (métro, gare, aéroport). Monde Pour 2019 la prudence sera de mise sur le conflit opposant la Russie et l’Ukraine. La Russie devenant plus belligérante que jamais et l’Ukraine ne souhaitant pas se laisser marcher sur les pieds, n’hésitera pas à bomber le torse et à faire entendre sa voix, quitte à détruire 1 ou 2 avions Russes.Les conflits au proche et moyen orient font partie de notre paysage actuel et ne sont pas prêts de s’arrêter en 2019. L’Allemagne et l’Angleterre seront touchées par de nombreux actes terroristes de personnes isolées. Les Etats Unis continueront leur replis protectionniste et ne s’en porteront pas plus mal économiquement. Toute reproduction INTERDITE