ericlaugier.com
Quand ton vent à mes lèvres…
Comme musique, le bruissement perpétuel De la soie froissée Et des dentelles à tes cils …indicible… Sur l’épaule nue, une bretelle Qui se laisse glisser… Chute mélodique, re…