chroniquesdurail.com
Ne jamais réveiller une vieille rosse qui dort
Dijon, 3 minutes d’arrêt. Le TGV se remplit. Je suis installé place 48, voiture 6. La 47, à ma gauche, est libre. Pas pour longtemps. Une jeune femme d’une vingtaine d’années, emmitouflée dan…