chroniquesdurail.com
Confessions d’un resquilleur en série
Qui dit train, dit resquilleur… L’un ne semble pas aller sans l’autre. Il en existe de toutes sortes : des passifs fatalistes qui voyagent sans payer et se font verbaliser sans broncher…