chroniquesdurail.com
Du blanc pour compenser, du rosé pour déstresser, de la gnôle pour digérer
J’aurais dû me méfier. Lorsque de nombreuses places restent vides entre Belfort et Dijon, c’est qu’elles ont été réservées. Effectivement, à Dijon, elles sont prises d’assaut par une joyeuse et bru…