cerhes.org
Infarctus : une vie sexuelle active augmente vos chances de survie - Centre Ressources Handicaps et Sexualités (CeRHeS® France)
Avoir une vie sexuelle épanouie est bon pour les personnes cardiaques. Selon une étude menée par une équipe israélienne, faire l'amour plus d'une fois par semaine après un infarctus augmente les chances de survie des patients de 27%.