brozkinos.com
Critique : L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford – Adieu l’ami
S’ouvrant sur la douce musique de Nick Cave et les plans magnifiés par la photographie de Roger Deakins (Sicario, No Country for Old Men), L’assassinat de Jesse James possède l’une des plus belles …