boitierrouge.com
Ce héros en Guzzi | Boitier Rouge
Depuis quelques années, le petit monde « automotif » se cherche une renaissance. Qu'il s'agisse de SUV au look de baroudeur ou de gros trails taillés pour (avoir l'air de) faire le tour du monde, il semble qu'une des époques héroïques les plus porteuses en terme d'image pour les constructeurs d'aujourd'hui soit le tournant des années 80, ce moment béni des dieux du pétrole et de la barbe de trois jours qui vit naitre le Paris-Dakar, le Camel Trophy, et fleurir les engins hauts sur pattes jusqu'au cœurs de nos centre-ville. Tee shirt blanc et chèche autour du cou, lunettes de soleil iridium à rabats en cuir rivées devant les yeux, qu'on soit au volant d'un Range Rover ou perché sur une Africa Twin, on pouvait à tout moment tout plaquer pour aller laisser sa trace dans le sable vierge du premier désert venu. Fraicheur et liberté, légèreté de vivre aussi, sont des caractéristiques qui aujourd'hui font cruellement défaut. Ce n'était peut être pas aussi simple que ça à l'époque, mais vu