blog.landot-avocats.net
S’exprimer sous un pseudonyme ne dispense pas l’agent public de respecter son devoir de réserve.
Par un arrêt M. B. c/ ministre des armées en date du 27 juin 2018 (req. n° 412541), le Conseil d’État précise que le fait pour un agent public de s’exprimer sous un pseudonyme ne l’exonère pas pour…