artandthoughts.fr
Éloge du lointain: Paul Celan
Dans la source de tes yeux vivent les nasses des pêcheurs de la mer délirante. Dans la source de tes yeux la mer tient sa parole. J’y jette, cœur qui a séjourné chez des humains, les vêtements que …